#COMMPRESSE : Danièle Noël reconduite à la présidence départementale du Mouvement Démocrate


logo 54 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

Danièle Noël reconduite à la présidence départementale du Mouvement Démocrate

Danièle NOËL

Les adhérents du MoDem 54 ont choisi de reconduire la présidente sortante Danièle Noël à l’issue du comptage des voix effectué samedi 25 novembre 2017.
Comme dans toutes les fédérations de France du Mouvement Démocrate, les adhérents du MoDem 54 étaient invités à s’exprimer pour renouveler leurs instances départementales : présidence et Conseil départemental pour un mandat de 3 ans, de 2017 à 2020.
Danièle Noël a été réélue avec 90% des voix.
La liste « Démocrates en Mouvement » a obtenu le même succès et composera un conseil départemental paritaire et renouvelé.À l’issue de ces élections, Antoni Banasiak a réitéré sa volonté de poursuivre ses fonctions de délégué départemental au sein de la formation centriste. Conformément aux statuts en vigueur, sa candidature sera soumise à Yann Wehrling, Secrétaire général du MoDem pour validation par les instances exécutives nationales.

Engagée depuis la création du Mouvement Démocrate auprès de François Bayrou, Danièle Noël a vivement remercié les adhérents de leur confiance renouvelée.
En cette période politique assez inédite en France, comme en Europe, la présidente du MoDem 54 a tenu à rappeler l’engagement sans faille de la fédération de Meurthe-et-Moselle pour mettre en oeuvre et porter sans relâche pour les idées centristes: humanisme et universalité sur les questions de société, priorité à l’éducation, relance de la production française dans une Europe forte, réduction de la dette publique, baisse des charges des entreprises, et moralisation de la vie publique.
C’est bien grâce à l’investissement de ses adhérents, de ses militants, sympathisants et élus que l’expérience acquise au Centre de l’échiquier politique est solide et stable. Cette expérience demeure une force incontournable et constitue un atout considérable dans les décisions politiques à prendre.
Conjuguer nos forces, nos intelligences et notre inlassable aspiration à une société plus juste, mettre en place une politique de projets, restent, pour la présidente du MoDem 54, le défi majeur à relever aujourd’hui et pour les générations à venir.

Une délégation de Meurthe-et-Moselle conduite par Danièle Noël se rendra à Paris les 16 et 17 décembre 2017 à Paris pour participer au Congrès National du Mouvement Démocrate.

Un bureau exécutif départemental renouvelé se réunira pour la première fois le 18 décembre à Neuves Maisons.

Le Conseil départemental élu ce samedi 25 novembre est ainsi composé de (par ordre alphabétique) :

M. Jean-Pierre COTTIN (Vandoeuvre)
Mme Anne-Marie ANTOINE (Laxou, Adjointe au Maire, Conseillère déléguée à la Métropole du Grand Nancy)
M. Stéphane KLOPP (Villers-lès-Nancy, Adjoint au Maire)
Mme Catherine CREHANGE (Nancy)
M. Philippe LHERBIER (Brin Sur Seille)
Mme Stéphanie FELIO (Nancy -Ville vieille)
M. Philippe MAUJEAN (Neuves-Maison)
Mme Danièle NOËL (Nancy, Conseillère déléguée à la Ville de Nancy, Conseillère déléguée à la Métropole du Grand Nancy)
M. Jean Marc MOUTON (Villerupt)
Mme Sonia SADOUNE (Nancy, Conseillère déléguée à la Ville de Nancy, Conseillère à la Métropole du Grand Nancy)
M. Marc SAINT-DENIS (Vandoeuvre, Conseiller municipal)

Contact MoDem 54 :

Mail : Admin@boxinmail.fr
Site Internet : http://www.modem-54.org/
Facebook : https://www.facebook.com/Modem54/
Twitter : https://twitter.com/modem54


facebook


twitter


google-plus

LOGOMoDem

MailPoet

#CommPresse : Le MoDem 54 appelle à faire barrage au FN dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle.

Le MoDem 54 appelle à faire barrage au FN dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle 

Le scrutin du premier tour des élections légistatives dans la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle a abouti à une situation inédite, qui met face-à-face la candidate de la France Insoumise et le candidat du Front National.

Dans ce contexte, fidèle à ses valeurs démocrates et républicaines, la fédération départementale 54 du Mouvement Démocrate (MoDem 54) par la voix de Danièle Noël, appelle plus que jamais à faire barrage à l’extrême droite et à rejeter sa candidature démagogue, xénophobe, antisémite et repliée sur elle-même.

Loin de représenter le changement attendu par nos concitoyens, ce parti nationaliste prône un retour en arrière mortifère.

Le MoDem 54 appelle donc clairement à faire barrage à l’extrême droite en votant pour la candidate de la France Insoumise tout en réitérant que l’urgence politique et morale ne se réduit pas à un front anti FN.

A l’issue de ce scrutin, chacun devra prendre ses res­pon­sa­bi­li­tés et tirer les enseignements qui s’imposent dans cette sixième circonscription où d’autres choix d’investitures et de raison devaient être pris.

Danièle Noël

Présidente MoDem 54

Le 16 Juin 2017

#CommPresse de Sonia Sadoune: « Pour la confiance dans notre vie démocratique »

« Pour la confiance dans notre vie démocratique »

Engagée en politique depuis 10 ans, je porte depuis toujours cette volonté d’éthique et d’exemplarité nécessaire au bon fonctionnement de la vie publique et politique.

Le premier chantier du quinquennat du président Emmanuel Macron s’ouvre grâce au ministre de la Justice François Bayrou qui vient de rendre un projet de loi comprenant un ensemble de trois textes, « pour la confiance dans notre vie démocratique ». Ces textes doivent permettre d’ « éviter que les faiblesses humaines ne contaminent le corps social ».

La France peut enfin mettre fin aux pratiques archaïques, intolérables, que, pour la plupart, le parlement européen a déjà réglementées.

Nos concitoyens attendent depuis trop longtemps cette réforme.

Depuis plus de trente ans, les électeurs attendent de la confiance ; ils ne recevaient que de la défiance.

Cette réforme arrive à point nommé dans ce contexte particulier où la campagne présidentielle a été marquée par des affaires diverses alors que l’exaspération des Français était déjà à son comble.

Il est d’utilité publique et de grande urgence de sortir de cette défiance.C’est grâce à cette réforme que nous y parviendrons !

Les électeurs se rendront enfin aux urnes non pas pour voter contre un candidat, en essayant d’éviter le pire, mais bien POUR une candidate ou un candidat.

Ce projet de loi me conforte dans les propositions d’éthique et d’exemplarité que j’ai développées dans mon projet de campagne pour les élections législatives de la troisième circonscription de Meurthe-et-Moselle: retrouvez les détails de mon projet sur mon site de campagne : www.soniasadoune.fr

Si les électeurs m’accordent leur confiance, élue députée, je réitère mon engagement de m’inscrire dans la majorité présidentielle pour voter cette loi de moralisation.

Je soumettrai également au gouvernement des propositions pour aller encore plus loin, comme la reconnaissance du vote blanc et la création d’un statut de l’élu qui encadrerait l’exercice du mandat.

Sonia Sadoune

le 5 juin 2017

#CommPresse de Sonia Sadoune.

C’est avec surprise que j’ai appris, ce matin, par voie de presse, mon investiture République En Marche pour la deuxième circonscription de Meurthe-et-Moselle (Nancy Ouest, Vandoeuvre les Nancy, Villers les Nancy, Laxou) ; suite à une liste présentée sur le site internet de la République En Marche, hier après-midi.

Je n’ai jamais postulé pour l’investiture de la République En Marche sur la deuxième circonscription de Meurthe-et-Moselle.

En revanche, j’ai bien candidaté auprès du MODEM 54 et national pour obtenir l’investiture dans la troisième circonscription de Meurthe-et-Moselle (Longwy, Briey).

En effet, je suis née à Longwy, fille de sidérurgiste, je connais particulièrement bien les enjeux de ce territoire qui sont notamment sociaux, économiques, transfrontaliers et européens.

Celui-ci m’a beaucoup apporté. J’y ai appris les valeurs humaines d’une vie exigeante et profondément formatrice. En retour, j’ai à cœur d’apporter moi aussi ma contribution aux habitants du Pays Haut.

Compte tenu de tous ces éléments, j’ai rappelé à François BAYROU, mon intérêt pour cette circonscription.

Je ne suis candidate sur aucune autre circonscription que la troisième de Meurthe-et-Moselle.

Sonia SADOUNE.
Nancy, le 18 Mai 2017

#compress: Le 1er Mai, faisons barrage à l’extrême droite

Le MoDem 54 appelle au rassemblement

« La France a le choix – pour la première fois depuis des décennies – le plus clair que l’on puisse avoir ». François Bayrou alerte sur l’absolue nécessité d’effectuer le bon choix le 7 mai prochain, celui de la « lucidité et d’un « pays qui veut vivre ».

Les jeux ne sont pas faits.Nous devons nous mobiliser plus encore !

Ce lundi 1er mai, plusieurs syndicats se rassembleront pour défiler dans les rues de Nancy et faire barrage au Front National. Compte tenu des circonstances exceptionnelles, les organisateurs ont décidé d’ouvrir cette manifestation aux élus et aux formations politiques républicaines, dans leur grande diversité.

André Rossinot, Laurent Hénart et Mathieu Klein ont annoncé leur participation au défilé.

Tout comme le président de la métropole, le maire de Nancy et le président du Conseil départemental, nous, élus MoDem, seront présents à 9h30 place Stanislas avec tous les élus qui le souhaitent.

Les politiques marcheront jusqu’à la place Dombasle pour participer à 10h00 au rassemblement et au défilé unitaire auquel je vous invite vivement à participer.

Notre République est menacée encore une fois au second tour de la Présidentielle ce 7 mai.

Nous, démocrates, européens, nous voulons une république plus fraternelle.

Nous voterons pour Emmanuel Macron, il est le candidat de la République contre l’antirépublicaine Le Pen, sa démagogie, sa xénophobie, et son repli sur soi.

Nous vivons un tournant historique de la vie politique! Je vous demande de vous joindre à nous en ce 1er Mai qui restera une date symbolique.

Je compte sur vous.
Amitiés démocrates,

Danièle Noël,
Présidente du MoDem 54.

#CommPresse : Le MoDem 54 réaffirme son engagement européen

 

#EU60 Anniversaire du Traité de Rome

 

Le MoDem 54 réaffirme son engagement européen

Le 25 mars 1957 à Rome, les six pays fondateurs de l’Union européenne, la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg signaient deux traités que l’on regroupe communément sous le nom de « Traité de Rome »:

Le traité instituant la Communauté économique européenne (CEE) qui met en place le marché commun et le traité instituant la Communauté européenne de l’énergie atomique (CEEA ou Euratom).

C’était il y a 60 ans.

Le Mouvement Démocrate de Meurthe-et-Moselle (MoDem 54) attaché aux valeurs européennes, entend bien, par la voix de sa présidente, Danièle Noël, célébrer cette date symbolique et réaffirmer que l’avenir de la France passe par la relance du projet européen et par un engagement accru de la France en Europe.

Ce jour là, c’ est la vie de l’Europe qui a commencé.

Cette date a marqué le début de la plus longue période de paix dans l’histoire de l’Europe et dont nous célébrons l’ anniversaire.

Pendant 60 ans, nous avons construit, pas à pas, une Union qui encourage la paix, la coopération, la liberté , le respect de la dignité humaine, la démocratie, l’égalité et la solidarité.

Ces dernières années, la France a fait pâle figure au sein de l’Union européenne.

Aujourd’hui, c’est à nous qu’il appartient de concevoir un avenir commun et meilleur pour l’Europe et de démentir nationalistes, populistes, tous ceux qui souhaitent la détruire en scandant: « c’est la faute à Bruxelles ».

Ceux qui scandent de tels propos ne sont là que pour se déresponsabiliser ou faire naître les idées simplistes d’un repli identitaire chimérique voire mortifère.

Aujourd’hui, nous devons retrouver la fierté d’être Européens.

Il nous appartient de dire haut et fort que l’Union européenne est la première puissance économique dans le monde, qu’il y a dans cette Europe une promesse de paix, de liberté et de prospérité.

Tous les dirigeants et gouvernements des Etats membres de l’Union savent qu’il nous faut changer les rapports entre le pouvoir national et le pouvoir européen.

Les multiples crises – dette souveraine, migrants, sécurité, Brexit – ont souligné la difficulté des Européens à mettre en œuvre des réponses rapides, claires et communes :

l’Union Européenne doit parler d’une seule voix.

Le Brexit, que les Britanniques vont devoir assumer en y perdant beaucoup, a agi comme le révélateur d’une possible déconstruction de l’Union européenne.

C’est un électrochoc qui nous rappelle que rien n’est jamais acquis, que si nous voulons une Europe politique, il nous faut faire de la politique ensemble et non pas chacun dans son pays.
Il ne faut jamais et en rien baisser les bras.

Il y a un peu plus de 70 ans, nous avons essayé la haine.
Nous avons bien failli y laisser notre peau.

Nous devons avoir le courage de poursuivre la construction d’une Europe voulue par ses pères fondateurs, une Europe de prospérité et de progrès social, une Europe qui soit exemplaire et capable de rayonner de par le monde.

L’Europe est notre force. Elle est notre chance !

Danièle Noël
Présidente MoDem 54
Nancy, le 10 mars 2017