Départementales | MoDem 54

Elections départementales : Le MoDem 54 appelle à ne pas se tromper d’adversaire.

carte 54Dans le cadre des élections départementales des 22 et 29 mars prochains, le Mouvement Démocrate de Meurthe-et-Moselle (MoDem 54), réuni en conseil départemental le 12 février a acté de sa volonté d’agir dans un esprit d’ouverture et de rassemblement.

 

Ces élections vont être l’occasion de porter des projets locaux, profondément décentralisés, proches de nos concitoyens, dans les territoires, qu’ils soient urbains ou ruraux. Elles ont des enjeux de proximité dans lesquels les électeurs doivent se retrouver et dans lesquels le MoDem 54 présentera et soutiendra des candidats qui soumettront des programmes concrets dans un département géré par la gauche depuis des décennies.

 

Investitures MoDem

 

Ainsi, le MoDem 54 a réitéré l’investiture de Marc- Saint-Denis, conseiller général sortant à Vandoeuvre et a validé celle de Pierre Désclès à Jarny.

Ont également été actées, les investitures de Sonia Sadoune et d’Anne-Marie Antoine, en qualité de candidates-suppléantes, respectivement sur les cantons de Nancy 3 et de Laxou.

Soutiens MoDem

 

Afin de favoriser le renouvellement des acteurs politiques, le MoDem 54 apportera son soutien aux candidats qui défendront la bannière centriste ainsi que les valeurs humanistes et républicaines prônées par notre formation politique.

Ils affirmeront notre engagement d’éthique et de moralisation de la vie publique, ils seront les réformateurs qui s’imposent face à nos institutions figées et obsolètes.

Ils défendront un état d’esprit profondément nouveau et audacieux.

 

Les premiers soutiens prononcés concernent les candidatures, sur la liste U.D.C, de Mont-Saint-Martin, de Jarville, de Neuves-maisons qui ont souhaité expressément s’inscrire dans cette démarche.

 

C’est ensemble qu’il convient d’agir

 

Le MoDem 54 réitère qu’au Centre, nous avons la conviction que c’est ensemble qu’il convient d’agir, que chercher à battre l’autre n’est pas un objectif politique et qu’il est vain de chercher à gagner des élections sans le ferme engagement d’apporter des réponses concrètes aux problèmes des citoyens.

 

 

Face au risque inquiétant de montée des extrêmes, le MoDem 54 appelle chacun à ne pas se tromper d’adversaires, à sortir du champ partisan et des postures politiciennes dont les électeurs sont plus que las.