Nancy, le 17/02/2017

Le monde politique a vécu durant plusieurs mois au rythme des primaires, à droite puis à gauche, où nous avons vu des candidats s’adresser au noyau dur de leur camp et choisir leurs leaders pour la campagne de l’élection présidentielle.

Contre toute attente, les favoris des sondages ont été balayés d’un revers de la main; signe avant-coureur d’un besoin d’image neuve mais aussi et surtout d’une décrépitude des partis politiques tels qu’ils fonctionnent.

François Bayrou a fait le choix de ne pas participer à la primaire de la droite et du centre, qui n’avait de Centre que le nom.

Aujourd’hui, c’est un chaos politique sans précédent que connaît la Vème République avec des affaires qui laisseront des traces indélébiles. La montée de l’extrême droite aux portes du pouvoir est symptomatique des maux de notre société; sa dédiabolisation lui offrant les clés de la dangerosité et du pire.

Le plus grave dans cette affaire, c’est ce que ressentent les Français. C’est plus qu’un trouble. C’est un désordre, un chaos sans précédent que les citoyens voient avec stupéfaction et désarroi.

Une dépression qui n’accorde plus de crédit à la politique et à ses politiciens.

Une dépression sans issue pour beaucoup de Français qui se retrouvent de moins en moins dans les candidats actuels à la présidentielle et éprouvent une immense insatisfaction devant les propositions de maintien de la politique existante, même lorsque certains prétendent apporter un courant nouveau tout en jouant avec les vieilles ficelles de la communication marketing.

C’est vrai que le monde ne va pas bien parce qu’on ne sait pas trop où l’on va…

Depuis 2007, le MoDem porte plus qu’un projet. Nous portons une vision de la société, ouverte, responsable, lucide. Nous sommes parfaitement conscients que le Centre ou la voie centrale que nous appelons de toutes nos forces ne se construit pas à coups de manches et d’envolées lyriques : le centre n’est pas un territoire à conquérir. « C’est un mouvement qui a des Racines et un Avenir . » Il défend l’unité et non l’unicité.

Aussi, nous, responsables de la fédération MoDem de Meurthe-et-Moselle, nous faisons la voix de simples citoyens, humanistes, démocrates-sociaux, centristes héritiers des fondateurs de l’Europe, laïcs et conscients des urgences économiques, sociales, environnementales, intergénérationnelles, attachés à la culture et à l’éducation, soucieux de replacer l’éthique au cœur de la vie publique,

Considérant que notre courant de pensée, aujourd’hui dispersé bien que largement partagé en France, n’est pas représenté dans l’offre politique qui semble se dessiner pour des élections présidentielles dans lesquelles notre voix comptera de façon décisive,

Nous souhaitons que notre pays soit dirigé et représenté par une personnalité expérimentée et irréprochable, un homme qui a su s’opposer aux dérives des gouvernances politiques des derniers quinquennats.

Pour une France dont la voix devra résonner et peser sur la scène internationale, face aux enjeux et aux urgences politiques qui s’imposent à l’Europe.

Nous souhaitons un Président qui saura rendre sa grandeur et son unité à la Nation face aux grands blocs, en défendant les intérêts économiques, culturels et politiques de la France.

Nous voulons un Président de la République solide et crédible, capable de lancer les réformes nécessaires en s’appuyant sur une équipe compétente, qui saura réunir au-delà des clivages partisans.
Pour protéger et défendre les intérêts de tous les Français, sans distinction,
Pour l’égalité des chances réelle,
Pour la revalorisation de l’enseignement,
Pour relancer l’économie et l’emploi,
Pour reconstruire un modèle social qui protège nos compatriotes les plus vulnérables dans l’équilibre de nos Finances Publiques,
Pour le renouvellement et la moralisation de la vie politique.

Voilà quelques-unes des raisons qui exigent que nous, acteurs de la société civile impliqués dans l’action de terrain, lancions un appel à la seule personnalité capable de défendre les valeurs propres à notre courant de pensée et au-delà.

Nous en appelons à celui qui saura réunir largement pour constituer cette nouvelle équipe pour la France.

Nous lançons cet appel à François Bayrou !

– Danièle NOEL, présidente MoDem 54,
– Antoni Banasiak, délégué départemental MoDem 54,
– Sonia Sadoune, vice-présidente MoDem 54

« C’est souvent quand tout paraît compromis que les choses commencent à se redresser. (…)

Sous le chaos se forme la résolution nouvelle dont le peuple français a besoin pour redevenir ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : un signal et un repére pour le monde des hommes libres. »

François Bayrou

Résolution 2017